Analyse de Politique Agricole Commune
SAEPR réalise, entre autres, des analyses de changements de la Politique agricole commune et de la politique du développement rural. Plusieurs études des effets des réformes de Fischler sur la Pologne ont été accomplies avant l’acquisition de la Pologne à l'UE. Les experts de SAEPR ont aussi examiné les nouveaux moyens de PAC dans l’agriculture après 2004. Ils ont élaboré un prototype du système de paiement direct, qui reste la base du Système de Paiement de Région Simple (SAPS) et Les paiements directs nationaux complémentaires. Ce système de régularisation de paiements directs aux agriculteurs polonais a donné à la Pologne une chance d'exploiter pleinement des mécanismes de la politique agricole réformée aux besoins de l’agriculture polonaise en développement rapide. Il a aussi permis d’utiliser au maximum de fonds d'UE.

SAEPR a préparé plusieurs rapports sur l’instrument Cross Compliance et sur les possibilités et les mesures de soutien intérieur à l'agriculture, aussi bien qu'une étude sur la simplification de PAC (Simplification).

Au cours de la réforme du régime de sucre, SAEPR a préparé des analyses de variantes ultérieures de cette réforme et a rejoint des efforts visant l'établissement d'un système de paiement direct pour les cultivateurs de betteraves sucrières.

La réforme de PAC n’est pas encore terminée et bientôt elle affectera d'autres marchés en incluant celles des fruits et légumes, des grains, de la crémerie, aussi bien que d'autres politiques d'UE, comme celles concernant le commerce d'UE avec les tiers. SAEPR est retenu dans les discussions concernant un autre stade de révision de PAC, le soi-disant health check.
SAERP a coopéré avec le Ministère de l’Agriculture sur la création de l’attitude polonaise dans la réforme de la politique rurale européenne et a pris part à l’élaboration du Programme Opérationnel du Développement Rural dans les années 2007-2013. SAEPR a aussi analysé des moyens des programmes en 2004-2006.